« L’esprit cherche et c’est le cœur qui trouve »
George Sand

Dr. Jean-François Landrier

Les travaux du Dr. Jean-François Landrier

UMR 1260 INRA – Faculté de Médecine – Marseille- Appel à projets 2009

Comment les vitamines agiseent-elles pour prévenir le surpoids, le diabète et les maladies cardiovasculaires ?

De nombreuses études rapportent un effet protecteur de certains micronutriments (les vitamines par exemple) présents dans notre alimentation vis-à-vis de la survenue de l’insulino-résistance qui peut conduire au diabète de type 2 et à certaines maladies cardiovasculaires.

Les mécanismes d’action de ces micronutriments ne sont pas encore clairement identifiés. On sait qu’ils sont capables de réguler l’expression de certains gènes, notamment dans le tissu adipeux viscéral (le tissu adipeux de l’abdomen) qui est fortement impliqué dans le développement des maladies associées à l’obésité comme le diabète de type 2.

Ce programme de recherche vise à étudier comment certains micronutriments parviennent à réguler l’expression de gènes à l’aide de nouveaux « régulateurs géniques » que l’on appelle microRNA.

La compréhension des mécanismes d’action des micronutriments a notamment pour objectif de permettre d’améliorer les recommandations nutritionnelles, en particulier pour les populations à risque comme les individus en surpoids.