« L’esprit cherche et c’est le cœur qui trouve »
George Sand

Dr. Paul Grimaldi

Les travaux du Docteur Paul Grimaldi

Faculté de Médecine– NICE – Appel à projets 2007

Quels sont les effets bénéfiques d’une nouvelle famille de molécules sur le traitement des maladies cardiovasculaires ?

L’alimentation trop riche et le manque d’exercice physique sont les causes majeures de l’épidémie d’obésité et de problèmes cardiovasculaires dans les pays industrialisés.

Les traitements de ces maladies ne sont pas assez efficaces. La pratique régulière d’une activité physique réduit la fréquence et la gravité de ces maladies en augmentant les masses musculaire et cardiaque.

Ce programme de recherche suggère qu’une nouvelle famille de composés chimiques (PPAR Beta) exerce des actions bénéfiques très semblables à celles de l’exercice physique en augmentant la masse musculaire et le brûlage des calories dans le muscle.

L’objectif de ce programme est d’étudier l’action de ces nouveaux composés chimiques sur les fonctions cardiaques et de vérifier s’ils auront les effets bénéfiques de l’exercice physique pour le cœur. Ces travaux pourraient alors conduire à de nouveaux traitements des maladies cardiovasculaires.