« L’esprit cherche et c’est le cœur qui trouve »
George Sand

Dr. Steve Lancel

Les travaux du Dr. Steve Lancel

Faculté de Médecine – Pôle Recherche – LILLE – Appel à projets 2009

Evaluation de nouveaux médicaments (CORMs) destinés à prévenir les maladies cardiaques chez les personnes à haut risque.

La libération de médiateurs toxiques par le tissu graisseux ainsi que des anomalies de fonctionnement de la centrale énergétique de la cellule (appelée mitochondrie) participeraient à la survenue de pathologies cardiovasculaires dans le contexte du syndrome métabolique.

La mitochondrie est une structure de la cellule qui utilise l’oxygène afin de produire l’énergie qui sert notamment à la contraction cardiaque. Plusieurs études chez des patients en syndrome métabolique montrent que leur incapacité à augmenter l’utilisation de l’oxygène pour produire l’énergie lors d’un exercice physique est un élément de mauvais pronostic. Des travaux expérimentaux montrent que ce déficit dans l’utilisation de l’oxygène est lié à des anomalies de fonctionnement des mitochondries.

L’objectif principal de cette étude est de démontrer que les molécules libérant du monoxyde de carbone (CORMs) réduisent le syndrome inflammatoire cardiovasculaire, restaurent la fonction mitochondriale, augmentent le nombre de mitochondries dans le tissu cardiaque, améliorent la fonction du myocarde dans un modèle animal de syndrome métabolique et constituent ainsi une stratégie thérapeutique potentielle pour le traitement des pathologies cardiovasculaires liées au syndrome métabolique