« L’esprit cherche et c’est le cœur qui trouve »
George Sand

Pr. Bart Staels

Les travaux du Professeur Bart Staels

Université du Droit et de la Santé de Lille, Département d’athérosclérose, Institut Pasteur, LILLE. Appel à projets 2005

Comment réduire le risque cardiaque par le contrôle des gènes régulant le sucre et les graisses ?

L’athérosclérose est provoquée par un excès de graisses et de sucre dans le sang (diabète).
De nombreux gènes sont impliqués dans le processus athéromateux, et seule la compréhension des mécanismes de régulation de ces gènes permettra d’envisager la modulation de leur expression et donc celle des facteurs responsables du développement de l’athérosclérose.

L’expression des gènes étant sous le contrôle de récepteurs nucléaires, ce programme de recherche consiste à analyser plus particulièrement l’implication des récepteurs nucléaires de la famille des Peroxisome Proliferator-Activated Receptors (PPARs) dans le développement de l’athérosclérose et la régulation par leurs ligands de certains facteurs prédisposant au développement de la maladie (dyslipoprotéinémies, insulino-résistance).

Ce programme de recherche vise à étudier le fonctionnement et la régulation des gènes qui contrôlent le métabolisme des graisses et des sucres. Il permettra d’envisager le développement de nouveaux médicaments capables de limiter la progression de l’athérosclérose et de diminuer ainsi la fréquence des accidents cardiovasculaires qui en résultent.