« L’esprit cherche et c’est le cœur qui trouve »
George Sand

Pr Florence Pasquier

Les travaux du Pr Florence Pasquier

Centre Mémoire, Ressources et Recherche – CHRU LILLE – Appel à projets 2010

Maladie d’Alzheimer : un traitement optimal des facteurs de risques vasculaires pourrait-il ralentir l’évolution de la  maladie?

Les trois-quarts des patients atteints de la maladie d’Alzheimer ont au moins un facteur de risque vasculaire. De nombreux travaux ont montré que les facteurs de risques vasculaires sont des facteurs de risque de la maladie d’Alzheimer, particulièrement l’hypertension, l’excès de cholestérol et à moindre degré le diabète et les pathologies cardiaques (insuffisance cardiaque, affections coronariennes…). Cependant, à l’heure actuelle, on ignore si le traitement optimum des facteurs de risques vasculaires pourrait influencer la progression et l’histoire de la maladie d’Alzheimer.

L’objectif du projet de recherche est de tester l’hypothèse que la « prise en charge optimale » des trois principaux facteurs de risques vasculaires modifiables, s’accompagne d’un déclin cognitif moindre dans la maladie d’Alzheimer. Les résultats seront comparés à ceux d’une population de patients traités de façon habituelle.

Cette étude pourrait guider les pratiques thérapeutiques. De même, si le contrôle des facteurs de risques vasculaires a une influence sur la progression de la maladie d’Alzheimer, d’importantes stratégies de santé publique pourraient être mises en place.