« L’esprit cherche et c’est le cœur qui trouve »
George Sand

Pr. Jean-François Arnal

Les travaux du Professeur Jean-François Arnal

UMR – CNRS 6026 Equipe « Recepteur des Estrogènes et destinée cellulaire » – RENNES – Appel à projets 2008

Comment obtenir un traitement hormonal cardioprotecteur chez la pré et postménopause, sans risuqe de cancer ?

Les hormones œstrogènes qui jouent un rôle clé dans le développement sexuel et la reproduction, modulent également la croissance cancéreuse et le risque de maladies cardiovasculaires.

Ainsi, les hormones œstrogènes jouent un rôle néfaste en favorisant le développement du cancer du sein ainsi qu’un rôle bénéfique en prévenant le développement des maladies cardiovasculaires.

Ce programme de recherche consiste à comprendre les mécanismes d’action des œstrogènes chez des souris dont le gène responsable de l’action des hormones œstrogènes a été modifié car les récentes études moléculaires et chez la souris de cette équipe montrent qu’il apparaît possible de dissocier ces deux conséquences bénéfiques et néfastes.

L’objectif à long terme est de sélectionner et/ou développer de nouveaux médicaments dérivés des hormones œstrogènes qui inhiberaient la croissance de cellules de cancer du sein et qui conféreraient dans le même temps des effets de prévention des maladies cardiovasculaires.