« L’esprit cherche et c’est le cœur qui trouve »
George Sand

L’âge

L’âge est un facteur de risque cardiovasculaire indéniable.

Les maladies de l’appareil cardiovasculaires se développent au fil du temps et le risque s’accroît de plus en plus avec l’âge.

Il est nettement plus important entre 60 et 70 ans qu’entre 40 et 50 ans par exemple.

Sous l’effet de l’âge, cumulé avec certains facteurs de risque (surpoids, hypertension, diabète), la paroi des artères s’épaissit, perd de son élasticité et le coeur doit fournir davantage d’efforts pour « pomper » le sang: il se fatigue.

On ne peut lutter contre l’âge. Mais on peut lutter contre le surpoids, l’hypertension, le diabète, le tabagisme, la sédentarité !

Il n’y a pas de fatalité, explique le Pr. Duriez, conseiller scientifique à la Fondation Coeur et Artères, On ne peut rien contre des facteurs de risques tels que le sexe, l’âge ou encore l’hérédité; en revanche, on peut modifier son alimentation et être moins sédentaire. La prévention est efficace pour lutter contre ce phénomène. «