« L’esprit cherche et c’est le cœur qui trouve »
George Sand

Le tabac

Ce n’est pas nouveau : fumer est un facteur de risque pour de nombreuses maladies telles que le cancer mais également pour les maladies cardiovasculaires. En France, les dernières estimations des conséquences du tabac font état de 30 000 décès dus à des lésions artérielles provoquées par le tabac.


> Quels sont les risques ?
Les conséquences néfastes du tabac sur le système cardiovasculaire sont nombreuses :
- le tabac entraîne un durcissement des artères,
- il favorise les dyslipidémies (en faisant notamment baisser le bon cholestérol HDL),
- il favorise l’hypertension artérielle,
- il multiplie par 5 le risque d’infarctus du myocarde,
- il multiplie par 2 les attaques cérébrales.

 

Arrêter de fumer et surtout ne pas commencer constitue une mesure de prévention primordiale contre les maladies cardiovasculaires.