« L’esprit cherche et c’est le cœur qui trouve »
George Sand

L’artérite des membres inférieurs

L’artérite est une maladie grave, qui peut entraîner des complications cardiaques et cérébrales comme l’AVC ou l’infarctus du myocarde.

L’artérite des membres inférieurs ou artériopathie périphérique provoque en général de manière progressive l’occlusion des artères irriguant les membres inférieurs, déclenchant une douleur dans les jambes, notamment lors de la marche. Elle est le témoin de la présence de l’athérosclérose chez un individu.

En effet, l’artérite des membres inférieurs se déclenche lorsque l’approvisionnement en sang des muscles des membres inférieurs est bloqué ou interrompu. La cause la plus courante est le dépôt de matières grasses (cholestérol) dans les artères des membres inférieurs qui provoque le blocage progressif de la circulation du sang (l’athérosclérose). Par la suite ces dépôts peuvent se calcifier jusqu’à boucher totalement l’artère…


En général, le premier symptôme apparaît lors d’une marche. La personne peut ressentir une douleur croissante, avec une sensation de crispation. La douleur peut devenir plus forte et s’étendre si la personne persiste à marcher, ou s’il fait froid, ou encore si le terrain est en pente. N’hésitez pas à vous arrêter et à consulter votre médecin rapidement.

  • L’artérite des membres inférieurs concerne essentiellement les personnes âgées de plus de 50 ans.
  • 2 millions de français seraient atteints d’artérite des membres inférieurs mais 2/3 des patients ne seraient pas diagnostiqués…
  • Il s’agit d’une cause majeure d’amputation…L’amputation est l’intervention de dernière chance qui peut sauver la vie d’un malade dont les artères sont irrémédiablement lésées. Mais le changement d’hygiène de vie et les traitements de tous les facteurs de risque sont les premiers recours face à l’artérite des membres inférieurs.

QUE FAIRE ?
En cas d’artérites des membres inférieurs, l’hygiène de vie est primordiale.
L’arrêt total du tabac est impératif, et la marche à pied régulière est le meilleur traitement possible.
En effet, marchez un peu tous les jours, à votre rythme, et arrêtez-vous quelques minutes dès que la douleur apparaît. Cette marche régulière va développer votre circulation sanguine.