« L’esprit cherche et c’est le cœur qui trouve »
George Sand

L’insuffisance cardiaque

L’insuffisance cardiaque est un problème grave de santé où le coeur est incapable de pomper suffisamment de sang pour répondre aux besoins de l’organisme. Il se traduit entre autres, par un essoufflement et une grande fatigue.


C’est une maladie au cours de laquelle le muscle du cœur ne pompe pas suffisamment le sang. La circulation du sang dans tout le corps devient alors insuffisante pour permettre le bon fonctionnement des organes.
Pour contrer cela, le cœur tente de s’adapter en accélérant ses battements et en augmentant de taille, ce qui aggrave la maladie.
L’insuffisance cardiaque perturbe l’équilibre en eau de l’organisme :

  •  Le ralentissement de la circulation entraîne une stagnation et une accumulation du sang dans les vaisseaux. Cela augmente la pression sur les parois des vaisseaux et provoque un passage de liquide vers les tissus (apparition d’œdèmes)
  • Le rein élimine moins de sel et d’eau dans les urines, ce qui aggrave les œdèmes


Il existe différents symptômes de l’insuffisance cardiaque:

  •  La fatigue physique, due au manque d’oxygénation des muscles
  •  Une gène respiratoire, un essoufflement atteint au moindre effort
  •  Des battements de cœur plus rapides
  •  Des œdèmes
  •  Une perte d’appétit
  • Une douleur au niveau du foie, qui s’explique par une augmentation de volume du foie, liée à la stagnation du sang dans cet organe.

  •  En 2006, l’insuffisance cardiaque a motivé 187 000 séjours hospitaliers.
  • Le nombre de séjours pour insuffisance cardiaque a augmenté de 17% entre 2000 et 2006.
  • L’insuffisance cardiaque concerne essentiellement les personnes âgées de 65 ans ou plus : en 2006, près de 9 séjours sur 10 et la quasi-totalité des décès par insuffisance cardiaque (96,3%) concernaient des personnes âgées de 65 ans ou plus.

QUE FAIRE EN CAS D’INSUFFISANCE CARDIAQUE ?
Dès l’apparition des premiers symptômes (essouflement, fatigue…), il est important de prendre l’alerte très au sérieux et de consulter votre médecin traitant. Un diagnostic précose ainsi qu’un bon suivi médical vous permettront de ralentir la progression de la maladie.
Mais la première mesure de prévention à prendre face à l’insuffisance cardiaque est de réduire ses facteurs de risque principaux: l’hypertension, le tabagisme, l’obésité, le diabète. Ces facteurs de risques sont les mêmes que ceux qui conduisent à d’autres types de troubles cardiaques et qui vous exposent au risque d’infarctus du myocarde ou d’angine de poitrine…
Tout cela est très lié aux habitudes de vie.