« L’esprit cherche et c’est le cœur qui trouve »
George Sand

Pr. Karine Clément

Les travaux du Pr. Karine Clément

Pôle d’endocrinologie Pitié Salpétrière APHP et INSERM U872 – Université Pierre et Marie Curie – PARIS – Appel à projets 2008

Est-ce que certaines bactéries présentes dans la flore intestinale favorisent les maladies cardiovasculaires ?

Le développement rapide actuel de l’obésité et des risques cardiométaboliques associés pourraient être reliés à des modifications de la composition en bactéries de la flore intestinale encore appelé microbiote.
 Ces bactéries sont influencées par les modifications des modes alimentaires profondément perturbés dans les sociétés modernes et contribuent à la progression rapide de l’obésité abdominale.

Ce projet vise à caractériser les populations bactériennes du microbiote intestinal chez des sujets souffrant d’une obésité abdominale et porteurs de facteurs de risques cardiovasculaires. Les relations entre les familles de bactéries composant la flore intestinale et les facteurs de risques métaboliques et cardiovasculaires seront analysées chez des sujets de poids stable et d’autres ayant perdu du poids après modification des apports alimentaires.

Cette approche apportera des informations pour le développement d’approches thérapeutiques et/ou nutritionnelles originales orientées sur les modifications de la composition du microbiote.

L’utilisation de pré- ou pro biotiques pourrait être envisagée à l’avenir chez les sujets souffrant de syndrome métabolique afin d’obtenir une flore intestinale susceptible de réduire les risques cardiovasculaires.